Arsonor Créez et finalisez votre musique en home studio de manière professionnelle

Les morceaux de référence (3): Mise en place du test A/B

Test A/B avec un morceau de référence

Maintenant que tu détiens au moins un morceau de référence entre tes mains, tu n’as plus qu’à effectuer l’écoute comparative ou test A/B dans ta session de travail (mixage ou mastering). Tu vas enfin pouvoir commencer à écouter objectivement comment ton mixage sonne en comparaison d’une référence.

Pour cela, il te faut intégrer la référence dans la session. Mais comment s’y prendre concrètement? Et comment savoir quoi écouter pour bien déceler et remédier aux différences entre les deux?

Importer et intégrer dans ta session

Il faut d’abord que tu intègres la référence à ta session de mixage. Cela peut paraître anodin mais j’insiste sur ce point car il est primordial de pouvoir “switcher” l’écoute de ton mixage à celle de ta référence en un éclair (en appuyant sur une seule touche).

Cela s’appelle l’écoute comparative, ou faire un test A/B. Et pour cela, plusieurs conditions doivent être remplies:

1) Router les sorties audio des pistes

A l’import de ta (ou tes) référence(s) dans ta DAW, celle-ci s’ajoute sur une nouvelle piste. La sortie audio de cette piste Référence est routée vers le Master. Jusqu’ici tout va bien!

Par contre, il faut bien faire attention à ne pas ajouter de traitements audio sur le Master! Car ta piste Référence doit bien évidemment rester telle quelle.

C’est pourquoi, si tu veux faire un traitement Master de tes pistes de mixage, tu dois router la sortie audio de celles-ci vers un bus Master indépendant (sur lequel tu fais tes traitements). Et ce dernier est bien routé vers la sortie Master. Ainsi ta référence reste bien indépendante du traitement des autres pistes de ton mixage.

Routage des pistes pour test AB
Les pistes du mixage sont bien routées vers le Master Bus. Ce dernier et la piste référence sont routés vers le Master.

2) Caler l’audio et mettre en place le test A/B

Tu peux choisir d’aligner l’audio de tes références à leur moment que tu juges le plus intéressant ou le plus fort (le refrain) avec le moment similaire de ton mixage.

Ensuite, le principe est de laisser les pistes Références désactivées (“Mute”). Puis activer le Solo de la piste Référence à chaque fois que tu veux l’écouter en test A/B par rapport au mixage.

Fais attention ici que tu puisse écouter ta piste “mutée” dès l’activation du solo!  Et que la piste retourne à son état désactivée dès la désactivation du solo. Vois dans les options du mode Solo suivant la DAW que tu utilises (toutes les DAW permettent de faire ça).

Session ableton test A/B, référence en solo
Seule la référence est écoutée en solo.
Session ableton pour test A/B, référence mutée
Le solo de la référence est désactivé. Elle est alors dans son état "muté" et on écoute le mixage.

Une autre manière de faire est de caler les audios de tes références bien plus loin dans la timeline de ta session (plus loin que la fin de ton morceau à mixer). Puis tu places un marqueur à l’endroit où tu veux faire jouer ta référence.

Là encore, toutes les DAW permettent la lecture à un marqueur à l’activation d’une seule touche (raccourci clavier).

3) Ecouter à même niveau sonore (« level match »)

Enfin la dernière condition à ne surtout pas négliger est de faire en sorte que les volumes respectifs de ta référence et ton morceau à mixer soient au même niveau.

En effet, il y a de grandes chances que la référence joue beaucoup plus fort car il s’agit (normalement) d’un morceau sorti du commerce et masterisé. Alors que ton morceau est en cours de mixage et donc (normalement) loin d’être encore optimisé en niveau. Et tu sais bien (si tu as suivi mes articles sur la gestion des niveaux) qu’il n’est pas possible de comparer avec discernement et précision deux sons qui ne jouent pas à même niveau de loudness perçu.

Ton mixage étant moins fort, tu pourrais alors croire à tort qu’il est plus faible dans les basses. Ou alors qu’il manque de clarté dans les hautes fréquences. C’est pourquoi il est primordial de comparer à même niveau perçu.

Level match pour test AB
Le niveau de gain sur la piste Référence est diminué de 6 dB pour obtenir le même niveau perçu entre le mixage (Master Bus) et la référence.

Pour cela, ajoutes un plugin de réglage de gain sur ta piste Référence. Et soit tu ajustes le niveau à l’oreille, soit (pour être plus précis) tu t’aides d’un plugin de mesure des niveaux (Vu-mètre ou LUFS).

Note à propos des références masterisées

L’inconvénient d’effectuer un test A/B avec des productions modernes à fort niveau de loudness est que ce dernier devient une partie importante du son global. Cela signifie qu’il peut être difficile de juger le son de ton mixage, même à niveau égal!

Dans ce cas, tu peux utiliser deux solutions de contournement:

  • La première est de choisir une référence qui n’a pas subie le diktat de la “Loudness War”. Son niveau de loudness est alors assez subtil pour pouvoir être comparé à ton mixage sur un pied d’égalité.
  •  La deuxième approche consiste à traiter le loudness sur ton mixage lors du test A/B. Pour cela, tu peux par exemple appliquer un limiteur sur le Bus Master. Tu auras ainsi une meilleure idée sur la façon dont ton morceau réagit dans de telles conditions. Fais juste attention de garder à l’esprit d’appliquer ce limiteur juste à des fins de référencement (test A/B). Il est important de garder ton mixage final sans aucun traitement de ce type afin d’optimiser ton mixage avant mastering.

Alternative d'un plugin de test A/B

Pour te faciliter la vie (et si tu as les moyens), il existe aussi la solution d’un plugin dédié à l’écoute comparative.

Ce plugin se place alors sur la piste Master, en fin de chaîne. Puis tu intègres ta référence dans le plugin. Toutes les étapes décrites précédemment sont effectuées dans ce plugin. Pratique non?

Vue du plugin Reference pour test A/B
Interface du plugin Reference (Mastering the Mix). On peut y intégrer plusieurs morceaux de référence, tous les "matcher" au même niveau perçu que le mixage (Original). Il y a même une vue sur le niveau, la compression et l'espace stéréo sur plusieurs bandes de fréquence qui peuvent être écoutées en solo.

Personnellement, j’utilise le plugin Reference de “Mastering the Mix”. Il y a aussi le populaire Magic AB de Sample Magic. Mais à ma connaissance (et aucune idée de pourquoi) ce dernier n’est malheureusement plus en vente.

Avoir recours à la référence pendant le mixage

Une fois tes références mises en place, il est temps de les utiliser.

D'abord pour se calibrer les oreilles

Une bonne habitude à prendre est qu’à chaque fois que tu commences un mixage, écoutes ta référence pour “calibrer tes oreilles”.

Puis, à chaque pause dans ton travail de mixeur (j’ai déjà parlé de l’importance des pauses), repasse-toi la référence et pose-toi la question suivante: est-ce que ce que je suis en train de faire correspond bien à ma référence?

Puis pour un test A/B sur des éléments spécifiques

C’est le moment où il est important de pouvoir “switcher” instantanément entre ton mixage et la référence.

Pendant le test A/B, pose-toi les question suivantes à propos du son global de ton mixage:

  • A quel volume jouent les basses fréquences?
  • A quel volume jouent les instruments les uns par rapport aux autres?
  • Comment sont-ils placés dans l’espace stéréo?
  • Est-ce qu’il y a des automations?
  • De quelle longueur est la reverb?
  • Les divers instruments sont-ils bien définis?

Ou sur un instrument spécifique:

  •  La caisse claire est-elle au bon niveau? dans le bon registre fréquentiel?
  •  La voix est-elle assez claire? aérée?
  • Comment est compressée la batterie?
  • etc…

Assure-toi de vérifier dans les quatre domaines: volume, tonalité, compression et espace (reverb, delay, panoramiques).

Conclusion

Prends le temps de mettre en place les références dans ta session.
Ensuite, il te semblera sûrement difficile de juger quoi changer dans ton mixage lors du test A/B avec une référence. Cela peut sembler beaucoup au début, mais plus tu pratiqueras le référencement, plus tu seras capable de prendre les bonnes décisions rapidement.
 
À mesure que tu découvres des différences entre ton mixage et tes références, tu constateras que des modifications par petites touches font une énorme différence finale dans la qualité de ton mixage.
Catégories
Bienvenue sur Arsonor!

Tu cherches à maîtriser les outils modernes de la production musicale, traiter ton son comme il le mérite, en finir avec les blocages et finaliser tes morceaux une bonne fois pour toute?

Tu es au bon endroit! Je m’appelle Martin, et je partage avec toi toutes mes connaissances et expérience en ingénierie du son.

De nos jours, il est possible de faire (presque) tout depuis chez soi! Avec les bonnes connaissances, de l’abnégation et de la passion, je suis convaincu que la création musicale est accessible à tous. Je suis prêt à partager ici avec le plus de pédagogie possible, tous les conseils et astuces qui te seront d’une aide précieuse pour arriver à tes fins.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

0 Replies to “Les morceaux de référence (3): Mise en place du test A/B”

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.